Participer aux spectacles en coulisses

Rideau rouge, musique, lumière des projecteurs, maquillages et magie du théâtre. C’est le spectacle, côté scène, avec plus de deux cents enfants participants; les vôtres peut-être…

Côté coulisses, il y a tout le travail accompli par les artisans de l’ombre: décorateur, grand maître illusionniste qui modèle le carton-pâte et se joue du trompe-l’œil; accessoiriste, toujours sur la brèche et condamné à réaliser les objets fantastiques nés de l’imagination fertile d’un auteur ou d’un metteur en scène. Eclairagiste, virtuose des jeux d’orgue, créateur d’orages tropicaux en hiver et de ciels de neige en plein été. Régisseurs, machinistes, cintriers, souffleurs, maquilleurs, perruquiers, habilleuses…

La liste est longue. Au risque d’oublier les chefs de groupe qui veillent sur nos artistes en herbe, les chargés de la sécurité, les responsables de la vente et du contrôle des billets, ceux de l’accueil des invités, ceux des transports de costumes et de décors… Et les bricousettes, ces extraordinaires «petites mains» sans qui les quelque 200 costumes de chaque spectacle ne verraient pas le jour. (Grâce à leur travail, La Paternelle propose en location près de 5000 costumes pour enfants et adultes, et accessoires.)

Tous ces collaborateurs bénévoles, plus de cent vingt au total, qui œuvrent de manière ponctuelle pour certains ou tout au long de l’année pour d’autres, sont indispensables à l’élaboration et à la réalisation du spectacle. Chez eux, dévouement et engagement ont, de tout temps, été au rendez-vous. A tel point que, depuis une trentaine d’année, une amicale a été constituée. Elle regroupe, dans le cadre d’une rencontre annuelle les «vieilles gloires» de La Paternelle, c’est à dire d’anciens membres de nos commissions qui, après de longues années d’activité, ont passé le flambeau aux générations montantes.

Un tel esprit d’équipe et d’amitié vous tente ?
Vous aussi, peut-être, souhaitez participer à notre aventure ?

Dans ce cas, n’hésitez-pas à vous inscrire !

Inscrivez-vous !